Moustique-tigre : les précautions à prendre

Moustique-tigre : les précautions à prendre

Le moustique tigre est présent et actif dans tous les départements d'Île-de-France, à l'exception du Val d'Oise. Fortement nuisible, il peut transmettre certaines maladies lorsqu’elles circulent sur le territoire. Voici comment le signaler, éviter sa prolifération et se protéger des piqûres, notamment lors des voyages.

Le moustique Aedes albopictus ou "moustique-tigre" est un moustique d’origine tropicale, facile à reconnaître grâce à ses rayures noires et blanches sur le corps et sur les pattes et à sa petite taille (moins de 1 cm d’envergure). Il peut transmettre des virus, comme ceux de la dengue, du chikungunya ou du zika, c’est pourquoi un plan de prévention a été mis en place.

Il se développe dans de petites quantités d’eau stagnante (soucoupes de pot de fleurs, pneus usagés, tout récipient situé en extérieur contenant de l’eau).

Signaler un moustique tigre

Vous pensez avoir observé un moustique tigre ? Vous souhaitez le signaler ? L’ensemble de la population peut participer à la surveillance de cette espèce afin de mieux connaître sa répartition. Il s'agit d'une action citoyenne permettant ainsi de compléter les actions mises en place.

Pour pouvoir signaler la présence d’un moustique tigre aux autorités sanitaires, il faut disposer 

  • d’une photo d’un moustique tigre ou
  • d’un moustique dans un état permettant son identification.

Aucune identification ne sera possible si vous ne disposez pas de l’un ou de l’autre.

Comment se protéger des piqûres ?

Appliquer sur la peau des produits antimoustiques , surtout la journée. Demander conseil à son médecin ou à son pharmacien avant toute utilisation, surtout en ce qui concerne les enfants et les femmes enceintes.

  • Porter des vêtements couvrants et amples
  • Les bébés peuvent dormir sous une moustiquaire imprégnée.
  • Utiliser des diffuseurs d’insecticides à l’intérieur et des serpentins à l’extérieur.
  • Si besoin et si vous en disposez, allumer la climatisation : les moustiques fuient les endroits frais.

Comment limiter la prolifération ?

Couvrir, jeter ou vider tous les récipients pouvant contenir de l’eau.

Pour limiter la prolifération des moustiques tigres, sources de nuisances et de maladies, ces gestes sont indispensables :

  • enlever les soucoupes des pots de fleurs ou les remplir de sable,
  • changer l’eau des vases plusieurs fois par semaine,
  • vérifier le bon écoulement des gouttières,
  • mettre à l’abri de la pluie ou supprimer les pneus usagés et tout autre objet pouvant se remplir d’eau, etc

 

 

Repères: 

Un site Internet spécifique a été mis en place : http://www.signalement-moustique.fr  

Attention, rappelez-vous que tout ce qui vole n’est pas moustique, tout moustique n’est pas un moustique-tigre.