Opération fournitures scolaires

Après le succès rencontré l'an dernier, l'opération Cartable de rentrée a été reconduite cette année. Pour la rentrée 2018/2019, 65 familles ont participé à cette opération et ont commandé 100 kits basiques et 150 kits complémentaires. La distribution s'est effectuée le 29 août à la MELC.

 

Vous avez apprécié le gain financier de cet achat groupé mais vous êtes également nombreux à avoir apprécié participer à l'action collective (permanences devant les écoles, constitution des commandes...) et de pouvoir disposer du matériel avant la rentrée des classes. Le premier groupe de travail, constitué des parents d'élèves élus, s'est réuni à l'occasion d'une reunion de concertation pour faire avancer le dispositif et être ainsi au plus près de vos attentes.

 

 

      

 

  • L'origine du projet 

La première ruche a démarré en avril 2015 autour du sujet du « cartable de rentrée ». Les parents d’élèves ont été associés à la « 1ère opération de fournitures scolaires ». Le principe : mettre en place un groupement de commandes pour les fournitures de rentrée.
Grâce à ce dispositif, la Ville simplifie les courses de rentrée pour les familles, en proposant des tarifs attractifs aux parents qui le souhaitent. 

Trois kits de fournitures scolaires étaient proposés pour chaque niveau : élémentaire, collège, lycée.

La ville n’en est pas à son premier coup d’essai : en mettant en place un groupement de commandes pour le bois de chauffe l’année dernière, l’équipe municipale a permis aux habitants de faire des économies et d’augmenter leur pouvoir d’achat.

« Dans un contexte de contrainte budgétaire forte, nous avons besoin de l’expertise d’usage des citoyens pour qu’ils puissent trouver leur place, pour leur donner la parole et pour co-construire les décisions publiques ; c’est une manière d’interagir et de décider ensemble des grands projets, pour que les citoyens participent et se sentent concernés par des décisions qui impactent leur vie quotidienne » explique Elvira Jaouën.

  • L'implication des habitants

D’autres ruches sont à venir. Après l’organisation de la ruche « cartable de rentrée », la ville lancera à la rentrée une ruche « Ville durable » autour de la rénovation thermique des logements.

« J’ai toujours eu confiance en la capacité d’initiative des habitants » souligne Elvira Jaouën.

Ces nouvelles formes de démocratie participative sont un véritable enjeu du bien vivre ensemble à Courdimanche.